Écrit par Hélène J. Perreault   

Conseiller, Mentor ou Coach est-ce du pareil au même ?

À première vue, nous avons l’impression que ces termes ont la même signification ou presque. Pourtant, si on s’y arrête quelques instants, on constate rapidement que leur signification est fort différente.

Le conseiller

Le rôle du conseiller consiste à aider son client à identifier les situations problématiques et à lui proposer des solutions pertinentes. Le conseiller possède généralement des compétences supérieures à celles de son client dans un ou des champs de compétence particuliers.

Le mentor

C'est une personne de grande expérience qui transfert son expertise et ses connaissances à une personne plus junior par des appuis, du renforcement et des conseils, dans le but de l'aider à apprendre dans l'action. Le mentor offre son aide à titre personnel par conséquent, il ne devrait pas être rémunéré. Une personne de tout âge peut agir comme mentor (ex. de jeunes employés qui aident des collègues plus âgés dans l'apprentissage des nouvelles technologies).

Le coach

Son rôle consiste à stimuler la réflexion de la personne qu'il accompagne afin de répondre le mieux possible à sa demande. Il écoute avec une grande attention afin de saisir le moment propice pour poser les questions pertinentes pour aider la personne à avancer dans sa réflexion. L'objectif principal est d'aider le coaché à comprendre sa manière d'être et de fonctionner, de se corriger et devenir confortable avec les changements qu'il apporte à sa façon de faire.

Quelques informations pour vous aider à mieux comprendre les services de coaching.

 

1. Pourquoi utiliser des services de coaching ?

  • Améliorer ses compétences en prise de décision / résolution de problèmes
    • ex : améliorer ma prise de décision, être plus actif et moins réactif
  • Améliorer des habiletés de gestion
    • Ex : apprendre à être plus souple, prendre en considération l'opinion des autres
  • Améliorer ses habiletés relationnelles ou sa performance
    • ex: développer de meilleures relations avec ses employés, mieux écouter

2. Les pré-requis à une démarche de coaching

  • Le coaching porte sur une demande précise
  • L'objectif du coaching est clair et accepté par l'entreprise, le client et le coach
  • Chaque rencontre de coaching sert à répondre à une demande précise en relation avec l'objectif poursuivi

3. Les qualités d'un bon coach

Le coaching repose principalement sur la qualité d'écoute et de questionnement du coach et sa capacité d'intervenir au moment approprié, à savoir :

  • Écoute réelle par le coach : écouter les mots, le non verbal, les émotions
  • S'assure de bien saisir le sens des questions qui lui sont posées
  • Comprend la façon dont la personne pense, i.e. la capacité de voir et de comprendre la façon de faire du coaché (le processus d'analyse utilisé, les paramètres considérés, les options et leurs conséquences, etc.)

4. La durée du coaching

La durée du coaching varie considérablement selon l'objectif à atteindre, de quelques rencontres à plus de 6 mois.

5. Les facteurs de succès

  • Objectif à atteindre clair et précis
  • Volonté réelle du coaché de s'améliorer
  • Admission par le coaché qu'il est en partie responsable des problèmes qu'il rencontre
  • Engagement à consacrer le temps et l'énergie requis pour obtenir les résultats visés
  • Croire sincèrement que le coaching va l'aider
  • Présence d'une confiance mutuelle entre le client et le coach

6. Conclusion

Le coaching est un outil qui :

  • aide la personne à mieux se connaître et à s'améliorer en vue d'atteindre l'objectif qu'elle a choisi
  • représente un investissement pour l'organisation car il contribue entre autres à:
    • la rétention des employés performants
    • l'augmentation de la satisfaction des employés
    • l'amélioration de la crédibilité de l'équipe de gestion
logo-novisoft